Simple et rapide

Bienvenue à Service de listing direct, où propriétaires, acheteurs et locataires communiquent sans intermédiaire.

Annoncez-vous, faites des recherches et voyez des propriétés, sans agent et sans commission.

Service de listing direct a tout ce qu’il vous faut pour mener à bien une transaction immobilière, qu’elle quelle soit. C’est facile avec Service de listing direct.

Vente

Quelques conseils



Il est facile de vendre ou d’acheter une propriété quand on sait comment procéder. Les explications simples de Service de listing direct sauront vous guider étape par étape.


Vendeurs – Immeuble résidentiel


ÉTAPE 1 : METTRE VOTRE PROPRIÉTÉ EN VENTE AVEC Service de listing direct



  • Affichez une annonce : Vous pouvez créer une description détaillée en ligne pour votre propriété avec Service de listing direct. Préparez une brève description de votre propriété accompagnée des détails appropriés et de photos. Indiquez ensuite comment les acheteurs potentiels doivent communiquer avec vous : par courriel, par téléphone ou les deux. Si vous préférez ne pas révéler vos coordonnées, choisissez l’option de contact par courriel et les acheteurs potentiels utiliseront une adresse de courriel de Service de listing direct pour communiquer avec vous par le biais du portail sécurisé de Service de listing direct.
  • Informez-vous avant de fixer votre prix : Renseignez-vous sur l’état du marché et demandez aussi à quelques banques locales à combien elles évaluent la valeur de votre propriété (les évaluations varient d’une institution à l’autre).


ÉTAPE 2 : TROUVER UN CONSEILLER JURIDIQUE



  • Quand et pourquoi : Avant de signer quoi que ce soit, il serait judicieux de retenir les services d’un avocat ou d’un notaire afin qu’il vous guide dans le processus de vente. Même si vous êtes le vendeur et non l’acheteur, il est sage de demander à votre avocat ou à votre notaire d’examiner le titre foncier de votre propriété avant de signer une offre d’achat, car cette précaution pourrait bien vous éviter des maux de tête par la suite.
  • Frais pour le vendeur : C’est généralement l’acheteur qui paie les frais pour la préparation et la publication de l’acte de vente. Comme vendeur, en faisant affaire avec Service de listing direct, vous ne devrez payer que les honoraires de services juridiques standard (bien inférieurs aux frais qu’exige une agence immobilière), et surtout vous n’aurez à verser aucune commission à un courtier.


ÉTAPE 3 : PRÉPARER ET PRÉSENTER L’OFFRE D’ACHAT



  • Quand et comment : Quand vous aurez trouvé une maison et pris la décision de l’acheter, vous devrez présenter au vendeur une offre d’achat. Votre conseiller juridique pourra préparer votre offre d’achat, mais il existe déjà plusieurs modèles aisément accessibles et Service de listing direct vous offre aussi gratuitement à titre de référence un modèle d’offre d’achat. Si vous vous êtes entendu avec l’acheteur sur les conditions de la vente et que votre avocat ou votre notaire vous donne le feu vert après examen du titre foncier, vous êtes prêt à signer l’offre d’achat.


ÉTAPE 4 : SIGNER L'ACTE DE VENTE



  • Votre avocat ou votre notaire vous guidera au cours des dernières étapes de la transaction, soit la signature de l’acte de vente, les communications avec les banques et la remise des clés.
  • Transfert de la propriété : Avec la signature de l’acte de vente, il est de pratique courante de permettre à l’acheteur deux visites de la propriété. Il est sage dans ce cas de réserver une des visites pour la veille ou le jour même de la transaction, afin de s’assurer que tout est en ordre avant de payer le solde de la transaction.


* NOTES ADDITIONNELLES CONCERNANT L'OFFRE D'ACHAT



  • Chèque de dépôt : À la signature de l’offre d’achat, l’acheteur fait généralement un chèque de dépôt d’un montant équivalent à 3 % du prix de vente (mais qui peut aussi varier de 2 à 5 % si les parties le désirent). Le chèque est fait à l’ordre du conseiller juridique désigné par le vendeur ou l’acheteur.
  • Date de signature de l’acte de vente : La date de signature peut varier, mais on considère généralement qu’une période de six à huit semaines suivant la date d’acceptation de l’offre d’achat constitue un délai raisonnable, notamment pour faire un examen de l’immeuble et pour prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’obtenir une hypothèque.
  • Jour ouvrable : N’oubliez pas de jeter un coup d’œil au calendrier! La date de conclusion de la vente doit tomber un jour ouvrable.
  • Identification : Chacune des parties devrait fournir à l’autre une photocopie signée d’une carte d’identité. Bien que la loi ne l’exige pas, c’est une sage mesure de précaution. Si l’une des parties est une société, il faut alors demander un exemplaire du certificat d’enregistrement de la société et la résolution autorisant le représentant de la société à signer l’acte de vente. Quoi qu’il en soit, ces détails juridiques seront vérifiés par votre conseiller juridique, le courtier n’ayant d’ailleurs pas les qualifications requises pour rendre une telle opinion.


N.B. Il arrive que l’acheteur et le vendeur sautent l’étape de l’offre d’achat pour signer directement un acte de vente. Il est toutefois plus courant, et recommandé, de conclure une offre d’achat au préalable. En effet, l’acte de vente étant un document beaucoup plus complexe, votre avocat ou votre notaire aura besoin de plus de temps pour l’examiner et l’approuver. Signer une offre d’achat permet donc aux parties de s’entendre sur les grandes lignes dans des délais plus rapides.


N.B. Les lignes directrices qui précèdent sont fournies uniquement à titre explicatif et ne constituent pas un avis juridique.

Il est facile de vendre ou d’acheter une propriété commerciale quand on sait comment procéder. Les explications simples de Service de listing direct sauront vous guider étape par étape. Les transactions commerciales comprennent les propriétés servant de bureaux, de commerce de détail, d’entrepôt et de bâtiment industriel.


Vendeurs –Immeuble commercial


ÉTAPE 1 : METTRE VOTRE PROPRIÉTÉ EN VENTE AVEC Service de listing direct



  • Affichez une annonce : Vous pouvez créer une description détaillée en ligne pour votre propriété avec Service de listing direct. Préparez une brève description de votre propriété accompagnée des détails appropriés et de photos. Indiquez ensuite comment les acheteurs potentiels doivent communiquer avec vous : par courriel, par téléphone ou les deux. Si vous préférez ne pas révéler vos coordonnées, choisissez l’option de contact par courriel et les acheteurs potentiels utiliseront une adresse de courriel de Service de listing direct pour communiquer avec vous par le biais du portail sécurisé de Service de listing direct.
  • Fixez votre prix : Demandez à quelques banques locales à combien elles évaluent la valeur de votre propriété (les évaluations varient d’une institution à l’autre).


ÉTAPE 2 : TROUVER UN AVOCAT OU UN NOTAIRE



  • Quand et pourquoi : Avant de signer quoi que ce soit, il serait judicieux de retenir les services d’un avocat ou d’un notaire afin qu’il vous guide dans le processus de vente. Même si vous êtes le vendeur et non l’acheteur, il est sage de demander à votre avocat ou à votre notaire d’examiner le titre foncier de votre propriété avant de signer une offre d’achat, car cette précaution pourrait bien vous éviter des maux de tête par la suite.

  • Frais pour le vendeur : C’est généralement l’acheteur qui paie les frais pour la préparation et la publication de l’acte de vente. Comme vendeur, en faisant affaire avec Service de listing direct, vous ne devrez payer que les honoraires de services juridiques standard (bien inférieurs aux frais qu’exige une agence immobilière), et surtout vous n’aurez à verser aucune commission à un courtier.


ÉTAPE 3 : PRÉPARER ET PRÉSENTER L’OFFRE D’ACHAT



  • Quand et comment : Quand vous aurez trouvé une maison et pris la décision de l’acheter, vous devrez présenter au vendeur une offre d’achat. Votre conseiller juridique pourra préparer votre offre d’achat, mais il existe déjà plusieurs modèles aisément accessibles. Service de listing direct vous offre aussi gratuitement à titre de référence un modèle d’offre d’achat. Si vous vous êtes entendu avec l’acheteur sur les conditions de la vente et que votre avocat ou votre notaire vous donne le feu vert après examen du titre foncier, vous êtes prêt à signer l’offre d’achat.


ÉTAPE 4 : SIGNER L’ACTE DE VENTE



  • Votre avocat ou votre notaire vous guidera au cours des dernières étapes de la transaction, soit la signature de l’acte de vente, les communications avec les banques et le transfert de propriété.


* NOTES ADDITIONNELLES CONCERNANT L’OFFRE D’ACHAT


  • Chèque de dépôt : À la signature de l’offre d’achat, l’acheteur fait généralement un chèque de dépôt d’un montant équivalent à 3 % du prix de vente (mais qui peut aussi varier de 2 à 5 % si les parties le désirent). Le chèque est fait à l’ordre du conseiller légal désigné par le vendeur ou l’acheteur.
  • Date de signature de l’acte de vente : La date de conclusion peut varier, mais on considère généralement qu’une période de six à huit semaines suivant la date d’acceptation de l’offre d’achat constitue un délai raisonnable, pour notamment faire un examen de l’immeuble et pour prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’obtenir une hypothèque.
  • Jour ouvrable : N’oubliez pas de jeter un coup d’œil au calendrier! La date de conclusion de la vente doit tomber un jour ouvrable.
  • Identification : Chacune des parties devrait fournir à l’autre une photocopie signée d’une carte d’identité. Bien que la loi ne l’exige pas, c’est une sage mesure de précaution. Si l’une des parties est une société, il faut alors demander un exemplaire du certificat d’enregistrement de la société et la résolution autorisant le représentant de la société à signer l’acte de vente. Quoi qu'il en soit, ces détails juridiques seront vérifiés par votre conseiller juridique, le courtier n’ayant d’ailleurs pas les qualifications requises pour rendre une telle opinion.

N.B. Il arrive que l’acheteur et le vendeur sautent l’étape de l’offre d’achat pour signer directement un acte de vente. Il est toutefois plus courant, et recommandé, de conclure une offre d’achat au préalable. En effet, l’acte de vente étant un document beaucoup plus complexe, votre avocat ou votre notaire aura besoin de plus de temps pour l’examiner et l’approuver. Signer une offre d’achat permet donc aux parties de s’entendre sur les grandes lignes dans des délais plus rapides.


N.B. Les lignes directrices qui précèdent sont fournies uniquement à titre explicatif et ne constituent pas un avis juridique.